0

La fast fashion et ses conséquences

Ecrit par 18 septembre 2018Textiles
Fast fashion

Qu’est ce que la fast fashion ?

La fast fashion signifiant « mode rapide » est le renouvellement rapide de vêtements proposés à la vente par les industriels du textile.
Ce renouvellement est effectué plusieurs fois par saison et même plusieurs fois par mois.
Le but est de produire de petites séries avec des stocks peu renouvelés. 
Ainsi les vêtements sont portés pendant une courte période et vendus à bas coût pour que les clients renouvellent souvent leur garde-robe.
Grâce à la fast fashion, la clientèle n’est plus dans l’attente de la période des soldes pour acheter de nouveaux vêtements.

À l’époque (non je ne suis pas vieux), il y avait des catalogues printemps-été ou automne-hiver. Maintenant les rayons sont constamment renouvelés.

La fast fashion, le bon plan pour les marques

Grâce à cela, les marques peuvent s’adapter très rapidement aux tendances qui évoluent énormément aujourd’hui avec les réseaux sociaux.

Elles peuvent copier les vêtements d’une marque de luxe ou même de créateurs.
Et quelques semaines plus tard, on retrouve le vêtement en magasin ou sur le site e-commerce de la marque.

Bien évidemment, les partisans de vêtements à la mode sont très satisfaits.
Ils peuvent remplir leur garde-robe avec des vêtements tendances à moindre coût. Comme dit plus haut, ils sont vendus à des prix abordables.

Malheureusement, la fast fashion a beaucoup de points néfastes.

Les conséquences néfastes de la fast fashion

Les conséquences environnementales

Notre chère planète en prend un sacré coup.

L’industrie du textile est la deuxième industrie la plus polluante derrière le pétrole.

Prenons l’exemple d’un t-shirt en coton traditionnelle.

Pour avoir un t-shirt blanc, on blanchit la fibre de coton avec du chlore.

Ou encore, pour teindre la fibre, il faut utiliser des métaux lourds comme du plomb.

Malheureusement, tous ces produits sont très toxiques.

Pour en savoir plus sur la production du coton, on peut lire l’article Pourquoi du 100% coton bio sur Koori Horon.

Les conséquences sanitaires et sociales

Dans les pays émergents comme l’Inde et le Bangladesh, le rejet de ces produits toxiques n’est pas traité par toutes les usines de textiles.

Donc, ils sont déversés dans les rivières et peuvent même atteindre les nappes phréatiques.

Cela pose des problèmes pour les habitants proches des usines.
Oui, beaucoup d’entre eux utilisent la rivière pour se laver, laver leurs vêtements ou même pour préparer leur nourriture.

Le non-traitement des déchets engendre des conséquences sur la santé des habitants comme des cancers de la peau.

Les petits producteurs utilisent des pesticides très toxiques sans protections alors qu’ils en sont conscients.
Pourquoi? Ils n’ont pas le choix car ils doivent subvenir aux besoins de leur famille.
Le problème premier porte sur la santé des producteurs et de leurs proches.( voir la vidéo ci-dessous)

Au sujet des conditions de travail, elles sont parfois catastrophiques selon les usines.
On retrouve des personnes enchainant un nombre important d’heures de travail ( plus de 12 heures). Et surtout même des enfants.
Les usines sont surpeuplées et posant des problèmes de sécurité.
Rappelons nous du malheureux drame survenu dans l’usine Rana Plaza au Bangladesh qui a fait plus de 1 100 morts.

Une vidéo sur la production du coton traditionnel et les effets catastrophiques.

On peut agir pour réduire la fast fashion

Bien évidemment, la fast fashion ne va pas disparaître du jour au lendemain. 
Chacun de nous peut planter sa petit graine.

ACHETONS MOINS MAIS MIEUX.

En achetant des vêtements éthiques et/ou biologique (Koori Horon ou une autre marque, ) par exemple.

Cela permettrait de réduire le débit de la fast-fashion tout en aidant les entrepreneurs éco-responsables et éthiques fabriquant des vêtements labellisés GOTS, Fair Wear ou autres.

Grâce à certains labels, les conditions de travail des salariés sont dignes et les produits chimiques sont bannis.

Une autre possibilité, acheter des vêtements de seconde main. Il y a beaucoup de sites qui en proposent. On en retrouve également lors des brocantes ou dans les friperies.

Dernière petite idée, la couture, je vous avoue que je ne sais pas coudre mais je vais mis mettre. PROMIS.

Les t-shirts 100% bio et en nombre limité.

  • T-shirt enfant – Je ne fais pas de bêtises, j’explore le Monde !

    30,00
  • T-shirt femme – Championne du monde de la perfection

    30,00
  • T-shirt unisexe – Champion du monde du retard

    30,00
  • Tee-shirt Unisexe – Derrière chaque homme, il y a une femme qui se prend en selfie

    25,00

1 commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.